Vérité et fiction sur Kailash - le sommet sacré du Tibet, qui n'a pas encore été conquis

Vérité et fiction sur Kailash - le sommet sacré du Tibet, qui n'a pas encore été conquis

"Le dernier mot reste toujours derrière la montagne."

Citation du film "Everest", 2015

Le mont Kailash (6714m) est une montagne sacrée dans de nombreuses traditions et religions. L'escalade de la montagne est interdite. L'axe de l'univers, une montagne avec une vibration de référence, est une pyramide dont les bords sont orientés le long des 4 points cardinaux. C'est la demeure des sages, des siddhas et des dieux.

Les croyants de quatre religions - hindous, bouddhistes, jaïns et adeptes de la tradition Bon - considèrent cette montagne inhabituelle "le cœur du monde".

  • Les Jaïns vénèrent Kailash comme le lieu où leur premier saint a obtenu la libération.
  • Les hindous exécutent le parikrama. Ils croient qu'au sommet de Kailash se trouve la demeure de Shiva - le dieu des dieux, le maître du karma, le destructeur de l'illusion. Selon Vishnu Purana, le sommet est un reflet ou une image du mont Meru, la montagne cosmique au centre de l'univers. Le lac Manasarovar est le lac de Brahma, le créateur de l'univers, ainsi que le lac de Shakti, la divinité féminine, l'épouse de Shiva. Shiva et Shakti (mont Kailash et lac Manasarovar), ainsi que le mont Nandi (taureau Nandi, véhicule de Shiva) sont représentés sur l'autel de chaque temple hindou du monde sous la forme d'un Shivalingam.
  • Pour les adeptes de la tradition tibétaine du Bon, le mont Kailash et le lac Manasarovar se trouvant à ses pieds sont le cœur de l'ancien pays de Shang Shung, d'où l'ancienne religion de Bon Po est née.
  • Les bouddhistes considèrent la montagne comme la demeure du Bouddha dans l'incarnation de Samvara. Autour de la montagne, les bouddhistes exécutent à la fois une écorce ordinaire et une écorce avec des prosternations, récitent un mantra et tord un tambour.
  • Dans la tradition Bon, le mont Kailash est appelé Yungdrung GuTse (Montagne à croix gammée à neuf étages), c'est l'âme de tout Bon, le centre de la force vitale et le principe principal des «Neuf chemins de Bon ". Ici le fondateur de la religion, la créature céleste Tonpa Shenrab, est descendu du ciel sur la terre. L'écorce de bon est effectuée dans le sens antihoraire (vers le soleil).

Kailash est l'un des principaux lieux occultes sur terre, ce qui accélère le développement spirituel d'une personne, favorise la croissance de la conscience et la responsabilité personnelle de sa vie. La croûte extérieure autour de la montagne est en fait un voyage intérieur vers soi-même.

Kora autour de Kailash Comment ça se passe

Se promener dans la montagne prend généralement 3 jours. Le parcours de 53 km a une signification spirituelle profonde. Nous vivons tout le cycle de vie de la naissance à la mort et à la renaissance. Pendant trois jours, notre âme vit symboliquement une autre vie, laissant ainsi le passé derrière elle et a l'opportunité de changer son destin futur.

Nous entendons assez souvent les participants de nos voyages parler d'un certain "appel de Kailash". Les statistiques nous permettent de prendre ces affirmations au sérieux. Quelqu'un voit la montagne en rêve, quelqu'un voit des signes avec la montagne partout. Ce sont des personnes complètement différentes, souvent loin de l'ésotérisme et du yoga. Une fois qu'une personne a un «étrange désir» d'aller au Tibet à Kailash ... Il y a des gens qui se rendent à Kailash encore et encore, 2 fois par an. Et il y a une autre catégorie - les personnes qui, pendant des années, n'ont pas pu se rendre à la Montagne Sacrée, malgré le fait qu'elles paient des visites et même finissent au Tibet. Le fait est que la route de Kailash est souvent fermée. Soit un tremblement de terre, maintenant des inondations, maintenant une situation politique difficile, maintenant une fête religieuse et la congestion de la région avec des pèlerins ...

Il est important de se rappeler que votre cœur personnel commence au moment même où vous décidez d'aller au Tibet. Combien de choses apparaissent sur l'écran de la conscience à partir de ce moment! Combien de peurs, de doutes, de sentiments refoulés se font sentir bien avant le voyage. Quels événements incroyables se produisent la veille et après le pèlerinage!

Il est très important de savoir comment le pèlerin lui-même se rapporte à son aboiement. Idéalement, ce chemin est parcouru de pensées lumineuses, de prières, d'une demande formulée, avec une volonté de transformation, de purification et d'acceptation des changements. Assez de la 1ère écorce, parcourue avec respect et gratitude à la Montagne Sacrée. Bien que les bouddhistes, par exemple, s'efforcent d'exécuter 108 kor pour obtenir la libération de la «roue du samsara» et sortir vers le Nirvana. On pense que ce n'est qu'après avoir terminé 12 croûtes extérieures que l'on peut marcher sur la croûte intérieure autour du mont Nandi.

Le mont Kailash au Tibet occidental est l'un des sites religieux les plus vénérés au monde. La montagne est considérée comme une montagne sacrée par quatre religions, il n'est donc pas surprenant qu'elle accueille chaque année des milliers de pèlerins et de simples alpinistes curieux. Ce nombre serait probablement encore plus élevé s'il n'était pas si difficile d'obtenir la permission de visiter le Tibet fermé. Kailash est considéré dans la vision du monde hindou-bouddhiste comme le centre du monde. Il existe de nombreuses théories concernant le pouvoir surnaturel de la montagne. Et certains affirment même qu'il s'agit d'une pyramide construite par des extraterrestres. Que nous croyions ou non en son pouvoir mystique, Kailash mérite qu'on y prête attention, car, en plus de l'histoire sacrée, elle est célèbre pour de nombreux faits intéressants.

Altitude et autres caractéristiques du mont Kailash

Le mont Kailash a une hauteur de 6 638 m, soit 21 778 pieds, ce qui en fait non pas le plus haut du Tibet, mais le plus haut du district de Ngari de la région autonome du Tibet de la RPC. À proprement parler, les différends sur la hauteur du pic sont toujours en cours. Différents scientifiques adhèrent à des chiffres, certes proches, mais toujours différents. Les sources les plus fiables déterminent le sommet à une altitude de 6 638 m à 6 890 m d'altitude. Eh bien, les fidèles religieux et les adeptes de théories mythiques ne se lassent pas de prétendre que ce chiffre est de 6 666 m. De plus, la hauteur ne peut être considérée comme définitive et pour des raisons entièrement scientifiques. Étant donné que l'Himalaya est une montagne assez jeune, le processus d'altération y est toujours activement en cours. Cela conduit à un changement de hauteur. Kailash augmente d'environ 5-6 mm par an: pas mal, mais quand même.

Avec une hauteur d'environ 6 700 m, le mont Kailash ne peut rivaliser avec les sommets de la chaîne himalayenne voisine, y compris le mont Everest. Cependant, sa grandeur, qui a fait de la colline un lieu célèbre, qui a forcé l'attention des représentants de 4 religions à la fois, ne réside pas dans sa hauteur, mais dans sa forme claire. Les contreforts des montagnes représentent quatre faces propres, correspondant aux points cardinaux. De plus, en raison de la surface plutôt plate et plane des pentes et de leur forme régulière, la colline ressemble à une pyramide et, sous certains angles, elle peut même ressembler à une structure artificielle. Une autre caractéristique est son emplacement isolé: il n'y a pas de hauts sommets à proximité qui peuvent éclipser ou obscurcir la montagne.

L'origine du nom de la montagne sacrée

Le nom de la montagne est associé non seulement à la géographie, mais aussi à des motifs religieux

L'un des noms tibétains est "Kang Rinpoché". Gangs, ou Kang, est le nom tibétain d'un pic enneigé. Le mot rinpoché signifie «précieux», de sorte que le terme combiné peut être traduit par «précieuse pierre de neige» ou «précieuse montagne de neige». Il existe d'autres variantes du nom de cette colline:

  • Les textes de Bon ont plusieurs noms: Fleur d'eau, Montagne d'eau de mer, Montagne de soleils aux neuf angles;
  • Les jaïns appellent le mont Astapada et croient que c'est là que Rishaba, le premier des 24 Tirthankaras, atteignit l'illumination;
  • L'un de ses noms locaux est le mont Tise, dérivé du mot titze dans la langue chjan-chjung, qui signifie «pic d'eau» ou «pic d'une rivière». En fait, cette version a une base réelle, puisque les sources des rivières Indus, Sutlej, Brahmapoutre et Ghaghara commencent dans la région du lac Manasarovar près de la montagne - également, soit dit en passant, sacrées.
  • Les Chinois appellent aussi la colline - Ganzhenboci ou Gandisyshan.

Où se trouve l'une des montagnes sacrées les plus importantes du monde?

"Le dernier mot reste toujours derrière la montagne."

Citation du film "Everest", 2015

Le mont Kailash (6714m) est une montagne sacrée dans de nombreuses traditions et religions. L'escalade de la montagne est interdite. L'axe de l'univers, une montagne avec une vibration de référence, est une pyramide dont les bords sont orientés le long des 4 points cardinaux. C'est la demeure des sages, des siddhas et des dieux.

Les croyants de quatre religions - hindous, bouddhistes, jaïns et adeptes de la tradition Bon - considèrent cette montagne inhabituelle "le cœur du monde".

  • Les Jaïns vénèrent Kailash comme le lieu où leur premier saint a obtenu la libération.
  • Les hindous exécutent le parikrama. Ils croient qu'au sommet de Kailash se trouve la demeure de Shiva - le dieu des dieux, le maître du karma, le destructeur de l'illusion. Selon Vishnu Purana, le sommet est un reflet ou une image du mont Meru, la montagne cosmique au centre de l'univers. Le lac Manasarovar est le lac de Brahma, le créateur de l'univers, ainsi que le lac de Shakti, la divinité féminine, l'épouse de Shiva. Shiva et Shakti (mont Kailash et lac Manasarovar), ainsi que le mont Nandi (taureau Nandi, véhicule de Shiva) sont représentés sur l'autel de chaque temple hindou du monde sous la forme d'un Shivalingam.
  • Pour les adeptes de la tradition tibétaine du Bon, le mont Kailash et le lac Manasarovar se trouvant à ses pieds sont le cœur de l'ancien pays de Shang Shung, d'où l'ancienne religion de Bon Po est née.
  • Les bouddhistes considèrent la montagne comme la demeure du Bouddha dans l'incarnation de Samvara. Autour de la montagne, les bouddhistes exécutent à la fois une écorce ordinaire et une écorce avec des prosternations, récitent un mantra et tord un tambour.
  • Dans la tradition Bon, le mont Kailash est appelé Yungdrung GuTse (Montagne à croix gammée à neuf étages), c'est l'âme de tout Bon, le centre de la force vitale et le principe principal des «Neuf chemins de Bon ". Ici le fondateur de la religion, la créature céleste Tonpa Shenrab, est descendu du ciel sur la terre. L'écorce de bon est effectuée dans le sens antihoraire (vers le soleil).

Kailash est l'un des principaux lieux occultes sur terre, ce qui accélère le développement spirituel d'une personne, favorise la croissance de la conscience et la responsabilité personnelle de sa vie. La croûte extérieure autour de la montagne est en fait un voyage intérieur vers soi-même.

Kora autour de Kailash Comment ça se passe

Se promener dans la montagne prend généralement 3 jours. Le parcours de 53 km a une signification spirituelle profonde. Nous vivons tout le cycle de vie de la naissance à la mort et à la renaissance. Pendant trois jours, notre âme vit symboliquement une autre vie, laissant ainsi le passé derrière elle et a l'opportunité de changer son destin futur.

Nous entendons assez souvent les participants de nos voyages parler d'un certain «appel de Kailash». Les statistiques nous permettent de prendre ces affirmations au sérieux. Quelqu'un voit la montagne en rêve, quelqu'un voit des signes avec la montagne partout. Ce sont des personnes complètement différentes, souvent loin de l'ésotérisme et du yoga. Une fois qu'une personne a un «étrange désir» d'aller au Tibet à Kailash ... Il y a des gens qui se rendent à Kailash encore et encore, 2 fois par an. Et il y a une autre catégorie - les personnes qui, pendant des années, n'ont pas pu se rendre à la Montagne Sacrée, malgré le fait qu'elles paient des visites et même finissent au Tibet. Le fait est que la route de Kailash est souvent fermée. Soit un tremblement de terre, maintenant des inondations, maintenant une situation politique difficile, maintenant une fête religieuse et la congestion de la région avec des pèlerins ...

Il est important de se rappeler que votre cœur personnel commence au moment même où vous décidez d'aller au Tibet. Combien de choses apparaissent sur l'écran de la conscience à partir de ce moment! Combien de peurs, de doutes, de sentiments refoulés se font sentir bien avant le voyage. Quels événements incroyables se produisent la veille et après le pèlerinage!

Il est très important de savoir comment le pèlerin lui-même se rapporte à son aboiement. Idéalement, ce chemin est parcouru de pensées lumineuses, de prières, d'une demande formulée, avec une volonté de transformation, de purification et d'acceptation des changements. Assez de la 1ère écorce, parcourue avec respect et gratitude à la Montagne Sacrée. Bien que les bouddhistes, par exemple, s'efforcent d'exécuter 108 kor pour obtenir la libération de la «roue du samsara» et sortir vers le Nirvana. On pense que ce n'est qu'après avoir terminé 12 croûtes extérieures que l'on peut marcher sur la croûte intérieure autour du mont Nandi.

Et maintenant vous arrivez au pied de la montagne. Le premier jour de l'écorce, le chorten blanc commence une nouvelle vie symbolique pour notre âme. C'était comme si nous étions nés de nouveau, trouvions un nouveau corps symbolique, le premier jour est assez léger physiquement, beaucoup ressentent la vigueur et la force, l'euphorie de la beauté du paysage et la grandeur de Kailash. Sur le chemin, nous passons la maison de la pierre heureuse avec une porte vers Shambhala, les faces sud et ouest du mont Kailash, le mont du Bouddha de la longévité, et à la fin de la route - la face nord de Kailash.

Hauteur

Hauteur 6666./Photo: www. tous les films. om

Jusqu'à présent, les scientifiques et les croyants ne sont pas parvenus à un consensus sur l'origine du mont Kailash. Les scientifiques sont confiants dans la formation naturelle du pic, comme toutes les autres montagnes du Tibet. Les croyants croient que la montagne est une pyramide construite par leurs ancêtres, elle a donc une forme prononcée avec des visages faisant exactement face aux points cardinaux.

Photo de Kailas depuis l'espace./Photo: www. je parie. u

On pense que la hauteur de cette montagne est de 6666 mètres, mais les cartes et guides modernes indiquent: 6638 mètres.

Vue de Kailash depuis le lac Manasarovar./Photo: www. udatotam. u

Le nombre mystique, composé de quatre six, a un certain symbolisme pour les amateurs d'ésotérisme. Par conséquent, dans toutes les descriptions des mystères du Tibet, ils n'oublient pas d'indiquer: la distance de Kailash à Stonehenge et le pôle Nord est de 6666 kilomètres, celle du pôle Sud est exactement le double.

Lacs Manasarovar et Rakshas depuis le satellite./Photo: www. 65drw. om

Il y a deux lacs près de Kailash, reliés par un isthme mince: Manasarovar est un nouveau lac de vie, Rakshas tal est un lac salé de la mort. Les deux réservoirs ont leur propre signification religieuse et sont vénérés presque autant que la montagne sacrée elle-même.

Kailash et les grands fleuves d'Asie

Kailash./Photo: www. ibalych. u

Les spéculations sur le sujet de Kailash sont sans aucun doute très rentables. C'est pourquoi la montagne est dotée de propriétés inexistantes. Dans de nombreuses sources concernant Kailash, il est indiqué que quatre fleuves prennent leur source ici: Kali Gandaki, Gange, Brahmapoutre et Indus.

Cependant, avec une simple étude des cartes, il devient clair que cette déclaration ne résiste pas aux critiques. On croyait que la source de l'Indus était située sur la crête de Kailash, mais les scientifiques en 2010 ont établi que l'Indus prend naissance à 30 kilomètres à l'est de la crête. Les trois autres rivières commencent également leur écoulement dans des endroits complètement différents: Kali Gandaki - au nord du Népal, le Gange - dans le glacier Mapchachungo à la frontière avec l'Inde, Brahmapoutre - au glacier Yangsi, situé à 110 km de Kailash.

Au sud du plateau tibétain, à 200 km du Népal, se trouve le mont Kailash, mondialement connu. Ce sommet reste invaincu à ce jour pour des raisons religieuses et mystiques. Pourquoi la montagne sacrée au Tibet a-t-elle donné naissance à de nombreux mythes et légendes?

Caractéristiques du mont Kailash

Ce sommet est le plus haut de la région et se distingue des autres montagnes par sa forme inhabituelle. Le mont Kailash a quatre faces, orientées presque exactement aux points cardinaux, et ressemble donc à une pyramide. Certaines personnes croient que la montagne sacrée du Tibet a été construite par des civilisations anciennes. Selon la version officielle, qui a été fournie par des géologues, Kailash s'est élevé avec le plateau du fond de l'océan. Après cela, à la suite de l'érosion, il a acquis une forme si inhabituelle.

Il existe de nombreuses controverses sur la hauteur de Kaisal. L'affirmation la plus courante est que la montagne sacrée au Tibet mesure 6666 mètres de haut. Les scientifiques ne sont pas d'accord et appellent les numéros de 6638 (la hauteur la plus officielle) à 6890 mètres. Cette différence provient de différentes façons de mesurer les montagnes.

La montagne a également plusieurs noms. Les Européens l'appelaient Kailash (Kailash), les Tibétains - Kang Rinpoché ("Neige Précieuse"), les adeptes de la religion Bon - Yundrung Guceg, et les Chinois - Gandisyshan ou Ganzhenboci.

Non loin de la montagne, il y a deux lacs: Rakshas Tal - le lac de la mort avec de l'eau salée, et Manasarovar - le lac de la vie avec de l'eau douce. Ils sont également d'une grande importance religieuse. Une observation intéressante est que la distance entre Tibétain Kailash et le pôle Nord et Stonehenge est de 6666 km, et au pôle Sud, elle est exactement 2 fois plus longue. Mais cette théorie n'est étayée par rien, vous ne devriez donc pas croire en son authenticité.

Historique de l'escalade

Le mont Kailash reste invaincu à ce jour. Mais il y avait encore des tentatives pour le faire. En 1985, l'alpiniste italien Reinhold Messner a été autorisé à grimper. Cependant, presque au dernier moment, l'homme abandonna l'expédition sans aucune explication.

En 2000, une expédition espagnole a obtenu l'autorisation de gravir Kailash. Il est à noter que le groupe a payé beaucoup d'argent pour cela, mais des milliers de pèlerins qui ont bloqué le chemin des grimpeurs n'ont pas donné le sommet. En outre, le Dalaï Lama lui-même, l'ONU et d'autres grandes organisations ont interdit aux Espagnols de gravir Kailash. Et le fait est que dans les textes religieux de l'hindouisme et du bouddhisme, il est dit que personne n'ose escalader la montagne vers les dieux.

Montagne sacrée au Tibet

Articles populaires.
Traditions de célébrer le Nouvel An dans différents pays du monde

Un aperçu des 7 meilleurs voyages pour le Nouvel An en Russie vous aidera à choisir une excursion. Destinations populaires et prix pour les familles, les enfants, les couples

  • . 13 minutes
Nous utilisons des cookies
Nous utilisons des cookies pour vous assurer de vous donner la meilleure expérience sur notre site Web. En utilisant le site Web, vous acceptez notre utilisation de cookies.
AUTORISE LES COOKIES.